Avec un peu d’expérience et quelques discussions, il m’a paru évident que les indépendants qui ne peinent pas à trouver de clients ont tous un point commun. En fait, un community manager freelance prospère ne jure que par deux éléments essentiels : son talent et son réseau.  

En toute honnêteté, je n’ai jamais été convaincue de posséder le premier. Quant au second, je l’ai créé sans même m’en rendre compte… et c’est avec plaisir que je vous explique comment j’ai procédé.

Participer ou organiser des événements

Échanger sur Internet c’est chouette, mais échanger en vrai, c’est mieux ! Et quoi de mieux qu’un événement pour rencontrer foultitude de personnes intéressantes.

Les événements professionnels ne manquent pas, surtout ici à Bordeaux : conférences, meet-ups, manifestations inter-métiers, afterworks, foires en tout genre… il y a largement de quoi faire.

Pour en consulter quelques uns, rendez-vous sur :

  • les événements facebook (afterworks entre freelances, événements LinkedIn)
  • l’application Meet-up
  • les newsletters de groupements tels que French Tech Bordeaux ou Aquinum

J’ai été invitée par Mehdi Bezzouine à participer au Rallye des pépites bordelaises avec Marine et Jigmé. Cela promet d’être un superbe événement, et c’est exactement pendant ce genre de journée que vous devez tisser de nouveaux liens professionnels.

Enfin, n’hésitez pas à organiser vous-même des événements et des rencontres si vous en avez la possibilité. J’ai eu l’occasion d’en proposer moi-même pour mes clients de Bordeaux, et cela s’avère toujours utile pour vous aussi si vous êtes freelance.

Être actif dans les groupes de discussion

Aujourd’hui, il existe de multiples groupes facebook pour à peu près tous les métiers. En tant que community manager freelance à Bordeaux, voici ceux qui ont ma préférence :

J’essaie d’y consacrer quelques minutes par semaine, afin de faire un tour des derniers sujets évoqués. Cela me permet également de peaufiner ma veille.

En répondant régulièrement aux interrogations des novices, vous vous positionnerez rapidement comme un expert de votre branche (bon, et surtout : vous aiderez vos pairs qui n’hésiteront pas à vous renvoyer l’ascenseur le jour où vous rencontrerez un blocage !)

Créer sa marque personnelle : votre personal branding

C’est peut-être le seul point sur lequel j’ai réellement travaillé de manière consciente. À commencer par la création de mon compte Instagram professionnel, sur lequel je délivre régulièrement des astuces en communication social média sous forme de micro-blogging.

Naturellement, en tant que community manager, mes comptes sociaux doivent être le reflet de la qualité de mon travail. Aussi je tente d’assurer une présence cohérente sur l’ensemble de mes comptes, à savoir : LinkedIn, Twitter et facebook.

Mais c’est définitivement sur Instagram que je suis la plus active !

D’ailleurs, je vous conseille vivement de vous concentrer sur un réseau social, même si vous êtes vous aussi community manager. Non seulement vous vous spécialiserez, mais en plus vous augmenterez la qualité de vos posts.

Deux freelances que j’adore : Yeza et Danilo ont rédigé la semaine dernière deux superbes articles sur le sujet du personal branding.

Je vous invite à les consulter :  

Être curieux, s’ouvrir aux autres et partager sans attendre en retour

Je crois au karma ! Lorsqu’on donne de manière désintéressée, l’univers nous le rend, c’est bien connu.

D’ailleurs ce retour ne prend pas toujours la forme escomptée ou ne provient pas nécessairement de la personne à qui vous avez vous-même offert quelque chose.

Vous êtes nombreux à vous adresser à moi directement via mes réseaux sociaux, et je vous en remercie. J’adore entretenir des discussions avec des personnes issues de milieux très différents. Mais ce que j’apprécie encore plus, c’est de les rencontrer.

Ainsi, je déjeune régulièrement avec mes “coups de coeur digitaux” en plus de mes amis ou coworkers.  Prochains déjeuners à venir, celui avec la chouette Julie du podcast Être soi, ou encore la talentueuse Leïla.  

Si vous n’êtes pas assez actif sur vos réseaux sociaux pour développer des échanges, alors vous pouvez aussi télécharger l’application Shapr. On l’appelle le “Tinder professionnel” et je dois avouer que ça lui va assez bien puisqu’elle réinvente totalement le networking.

Mettre son talent au service des autres

Last but not least.
Ce sera mon dernier conseil et le plus important.

Rendez vos clients satisfaits, et entretenez votre relation au-delà de votre mission auprès d’eux. Garder le lien, et rendez-vous disponible pour vos meilleurs clients (vous savez, ceux qui valorisent votre travail et qui en plus sont super sympa – si, ça existe).

Engagez-vous pour des causes qui ont du sens !

Vous n’imaginez pas combien les valeurs importantes sont fédératrices. C’est souvent ainsi que j’ai réalisé les plus belles rencontres professionnelles de ma vie : grâce à des valeurs fortes (humaines, écologiques, et autres).

 

Après tout, n’est-ce pas le propre du community manager de savoir créer et gérer une communauté ?
Il s’agit de quelques pistes, je serais ravie de lire les vôtres 🙂

 

Céline AFONSO-TIREL // community manager et consultante en communication digitale, spécialisée blogging & réseaux sociaux à Bordeaux. Fondatrice du réseau féminin “Les entrepreneures bienveillantes” J’accompagne les entreprises, les marques et les indépendants dans la prise en main de leur présence digitale.
Me contacter